Category

Blog

Les sociétés invitées à communiquer sur leurs intentions d’enregistrement pour 2018

By | Blog | No Comments

Le DCG, comité regroupant l’ECHA et des représentant des différentes industries, s’est réuni le 27 novembre 2017 pour résoudre les problèmes soulevés par la campagne d’enregistrement REACh 2018. À partir du 1er juin 2018, les substances importées dans l’Union européenne à plus de 1 tonne/an et non enregistrées auprès de l’ECHA ne pourront plus être mises sur le marché.

Dans le cadre de cette campagne d’enregistrement, le comité invite les fabricants et les importateurs à informer leurs clients de leurs intentions d’enregistrement vis-à-vis des substances et des mélanges qu’ils fournissent.

Ces informations permettront d’éviter des problèmes d’enregistrement de substances critiques pour les industriels et donc des problèmes d’approvisionnement tout le long de leur supply-chain.

Identifiez et minimiser les risques de rupture d’approvisionnement de vos matières grâce au suivi des états d’enregistrement proposé par Bassetti Data Provider !

Un nouveau matériau composite à partir de nanotubes de carbone

By | Blog | No Comments

Les nanotubes de carbone, ces petits objets aux propriétés de conductivité électrique, de résistance mécanique et de légèreté exceptionnelles sont extrêmement prometteurs pour de nombreuses applications industrielles. Mais jusqu’à présent, l’intégration de ces nanotubes dans d’autres matériaux modifiait leur structure, et réduisait donc fortement leurs propriétés.
Des scientifiques de l’université de Kiel et de l’université de Trento ont mit au point un process permettant d’intégrer à un matériau très poreux (une céramique composée d’oxyde de zinc) des nanotubes de carbone, sans en modifier la structure. La couche de nanotubes formée a permis d’augmenter fortement la stabilité de la céramique, pouvant supporter jusqu’à 100 000 fois son poids.
Les chercheurs ont ensuite dissous la structure céramique, pour ne récupérer qu’un réseau 3D de nanotubes. En remplissant cette structure 3D de polymères, ils ont pu connecter mécaniquement ce dernier aux nanotubes de carbone, sans en modifier la structure ni les propriétés.
Grâce à sa simplicité, les scientifiques estiment que ce process pourrait être appliqué à d’autres structures faites de nanomatériaux, et donc élargir encore plus le champ des applications imaginables.

New composite material made of carbon nanotubes

Des polymères issus du bois pour remplacer ceux issus du pétrole

By | Blog | No Comments

À cause de la diminution des quantités d’énergies fossiles, les polymères issus du pétrole doivent pouvoir être remplacés à plus ou moins long terme. Les chercheurs essayent d’obtenir des matériaux avec des performances équivalentes à partir de matériaux renouvelables et non polluants. Les polymères biosourcés, issus de fibres naturelles, semblent être de bons candidats. En plus d’avoir de bonnes performances mécaniques, ces matériaux sont, pour la plupart, recyclables et possèdent une faible empreinte carbone.
Par exemple, des polymères issus de fibres de bois ont été utilisés pour la production de tubes et d’emballages de produits cosmétiques en remplacement des polymères usuels. Ces produits issus de ressources renouvelables ont été conçus en utilisant des techniques classiques de moulage par injection, d’extrusion et de soufflage, limitant donc les surcoûts liés à des changements de process.

Intégrez les matériaux biosourcés et les bois dans vos démarches d’innovation et de substitution !

http://www.premiumbeautynews.com/fr/le-bois-est-il-l-avenir-du,12370

Conformité environnementale des articles : 107 substances étudiées pour la période 2018-2020

By | Blog | No Comments

L’échange d’information sur la conformité environnementale des articles est un des points limitant du processus de gestion REACh & RoHS.
Les acteurs de la Supply-Chain sont très diversifiés et les informations sur les substances présentes dans les articles sont très complexes.
Il est donc de plus en plus nécessaire d’adopter l’utilisation de format d’échange standard d’informations.

Pour ces raisons, le format IPC-1752A avait été crée pour gérer les déclarations matières dans le secteur industriel. Un nouveau format IPC-1754 dédié au secteur aéronautique et défense est en train de voir le jour : www.iaeg.com/chemicalrpt/exchange

BASSETTI DATA PROVIDER fait parti du comité de définition de ce standard qui devrait être activé fin 2017.

La plateforme DATA PROVIDER est compatible sur ces 2 formats et nous permets d’alimenter votre PLM avec les données de conformité environnementale de vos articles.

L’ECHA, agence européenne des produits chimiques, a proposé d’inclure 107 substances à son plan d’évaluation par les Etats membres pour la période 2018-2020 : 26 substances en 2018, 37 en 2019 et 44 substances en 2020 vont être étudiées pour en identifier clairement les usages et scénarii d’exposition.

L’objectif de ces études est d’obtenir plus d’informations sur ces substances suspectées dangereuses, afin d’en définir les niveaux de risque et les éventuelles mesures à mettre en place.

Le CoRAP (Community Rolling Action Plan), le plan organisant les actions prises par le comité des états membres, sera publié dans sa version finale en mars 2018.

Identifiez vos substances à risque et anticipez les évolutions de ces réglementations !

5 substances chimiques étudiées dans le cadre du règlement REACh

By | Blog | No Comments

L’Anses, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail, a publié des résultats d’études sur cinq substances chimiques soupçonnées d’être des perturbateurs endocriniens. L’Anses a la charge « d’évaluer […] le danger et l’exposition […] à certaines substances perturbateurs encocriniens pour mieux les gérer ». Dans ces études, les cinq substances (TMBPF (4,4’-méthylènedi-2,6-xylénol), triclocarban, RDP (tétraphényl m-phénylène bis(phosphate), dicyclopentadiène et sulfate d’étain) ont été classées en deux groupes séparés en fonction des mesures prises. Le TMBPF, le triclocarban et le RDP ont fait l’objet d’analyses des meilleurs options pour gérer le risque.

De leur côté, le dicyclopentadiène et le sulfate d’étain ont fait l’objet d’une évaluation au titre du règlement REACh, car elles sont suspectées d’avoir des propriétés CMR (cangérogène, mutagène ou reprotoxique).

Ces études sont des étapes pouvant mener à la reclassification de ces substances si les effets reprotoxiques ou CMR venaient à être confirmés. L’Anses est par exemple à l’origine de l’inscription du bisphénol A sur la liste de substances extrêmement préoccupantes (liste SVHC – Substance of very high concern) en juin 2017, en tant que perturbateur endocrinien.

Pour en savoir plus cliquez-ici

De nouvelles matières entrantes dans la norme ASTM B 124/B124 M

By | Blog | No Comments

Au cours de notre veille technique et normative, nous avons remarqué que plusieurs matériaux ont été ajoutés à la norme ASTM B 124, notamment le C27453.

Ce laiton présente plusieurs avantages car il est plus dur que le cuivre et facile à usiner. Sa composition chimique, ses propriétés mécaniques et les conditions d’utilisations ont été spécifiées dans la norme.

Si vous êtes des industriels, un professionnel des matériaux ou des centres de R&D, pensez à mettre à jour vos données matériaux !

Des matériaux biosourcés autoréparables

By | Blog | No Comments

Dans des démarches d’innovation, d’amélioration de performances et d’augmentation de la durée de vie, les matériaux autoréparables font partis des matériaux très prometteurs. De la même manière, les matériaux biosourcés font, depuis quelques années, l’objet de nombreuses études, tant pour leur performance que pour leur faible impact écologique. Des chercheurs de l’université Albert-Ludwig de Fribourg en Allemagne ont étudié la capacité des fibres de lin à se régénérer suite à des coupures. Les fibres de lin, déjà utilisées dans la fabrication de certains matériaux composites, possèdent des propriétés mécaniques intéressantes et ont montré certaines capacités d’autoréparation. Les chercheurs souhaitent ainsi s’inspirer des mécanismes naturels pour améliorer les performances des matériaux utilisés actuellement dans l’industrie.

https://actu.epfl.ch/news/des-materiaux-autoreparables-inspires-des-plante-2/

Importance de la Sélection de Matériaux : les cathéters vasculaires

By | Blog | No Comments

Lors de démarches d’innovation ou de substitution, le choix du matériau utilisé pour un produit va être déterminant pour son utilisation. Ce choix va dépendre de contraintes variées.

Prenons l’exemple d’un produit utilisé dans le médical : le cathéter vasculaire. En plus des propriétés physiques et chimiques évidentes qui vont impacter ce choix, les variables extérieures (réglementations, coûts, biocompatibilité…) doivent être prises en compte. La sélection d’un polyuréthane, polyamide ou autre PEEK nécessite des compétences avancées en polymères ou un accès rapide à ce savoir.

En généralisant à tous les secteurs d’activités, le choix d’un matériau qui répondra un cahier des charges stricte nécessitera un accès rapide à des données fiables et exhaustives.

Un article détaillé (en anglais) sur la question du choix des matériaux pour la conception des cathéters, et l’importance de sélection le bon polymère, est proposé par MDDI :

https://www.mddionline.com/so-many-polymers-so-little-time

Campagne d’information REACH 2018 !

By | Blog | No Comments

Une campagne d’information sur REACH 2018 lancée par le ministère de la transition écologique et solidaire.

Une campagne a été lancée dans le but de sensibiliser les entreprises à la dernière échéance du processus d’enregistrement REACh du 31 mai 2018. A l’issue de cette date, pour pouvoir être mise sur le marché, une substance devra être enregistrée auprès de l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA). Toutes les substances produites à plus d’une tonne par an seront concernées par cette mesure. Cette dernière va non seulement impacter les grosses entreprises, mais également les PME françaises : l’Etat a recensé 1,7 millions de sociétés concernées. Le ministère de la transition écologique et solidaire cherche donc à informer le plus grand nombre pour prévenir les risques de rupture d’approvisionnement ou d’illégalité.

En savoir plus :

La réglementation REACH – Ministère de la Transition écologique et solidaire

REACH 2018 – ECHA (European Chemicals Agency)REACH 2018 – ECHA (European Chemicals Agency)

 

Le futur de l’automobile passera par l’innovation dans les matériaux

By | Blog | No Comments

Les problématiques actuelles liées au réchauffement climatique obligent les industriels à repenser leurs méthodes d’innovation. Les démarches d’écoconception, visant notamment à réduire les émissions de gaz à effet de serre, passent par une réduction de la consommation de carburant, notamment via un allègement des véhicules. Les innovations dans la chimie des matériaux, notamment sur des plastiques à hautes performances ou des composites renforcés pourraient permettre une réduction de 200 à 300 kg par véhicule. Le secteur automobile va donc être attentif aux innovations sur les matériaux, mais également toutes les améliorations concernant la réutilisation de ces derniers. Les réglementations étant strictes sur le cycle de vie des matériaux utilisés dans ce secteur, des avancées importantes vont être obligatoire pour continuer à développer des produits innovants et respectueux de l’environnement.

http://www.industrie.com/chimie/le-futur-de-l-automobile-passera-par-l-innovation-dans-les-materiaux,75824