Monthly Archives

December 2017

Une progression de 20% en 5 ans prévue pour le marché mondial des bioplastiques

By | Blog | No Comments

La douzième conférence d’European Bioplastics, l’association européenne représentant les intérêts de l’industrie des bioplastiques en Europe, a eu lieu les 28 et 29 novembre dernier à Berlin. Selon les acteurs de cette industrie, la croissance du marché mondial des bioplastiques devrait atteindre les 20% d’ici à 2022. Cette croissance, liée en partie aux efforts des industriels pour augmenter leur capacité de production pour répondre à la demande des consommateurs, est également due à la mise sur le marché de nouveaux biopolymères.

Les PLA (acides polylactiques) présentent des excellentes propriétés de barrière et pourraient remplacer le polystyrène, le polypropylène ou l’ABS (Acrylonitrile Butadiène Styrène) dans des applications hautes performances. Ils devraient voir leur capacité de production augmenter de 50% dans les cinq prochaines années. Les PHA (polyhydroxyalcanoates), des polymères 100% biosourcés et biodégradables présentes également des propriétés mécaniques et physiques intéressantes. D’autres matériaux non-biodégradables mais biosourcés comme le bio PE, le bio PET, le PP d’origine végétale devraient voir leur production continuer à augmenter au fil des développements et des innovations. A titre d’exemple, le PEF (polyéthylène furanoate) est un polymère 100% biosourcé, comparable au PET mais avec des propriétés thermiques et de barrières supérieures.

De grandes marques s’investissent également dans ce choix de développement de produits plus durables : Nestlé Waters et Danone ont par exemple mis en place un partenariat pour lancer d’ici 2020 une bouteille en PET 100% biosourcé.

Elargissez votre panel de choix lors de la sélection de vos matériaux !

http://www.premiumbeautynews.com/fr/le-marche-mondial-des,12574

Les sociétés invitées à communiquer sur leurs intentions d’enregistrement pour 2018

By | Blog | No Comments

Le DCG, comité regroupant l’ECHA et des représentant des différentes industries, s’est réuni le 27 novembre 2017 pour résoudre les problèmes soulevés par la campagne d’enregistrement REACh 2018. À partir du 1er juin 2018, les substances importées dans l’Union européenne à plus de 1 tonne/an et non enregistrées auprès de l’ECHA ne pourront plus être mises sur le marché.

Dans le cadre de cette campagne d’enregistrement, le comité invite les fabricants et les importateurs à informer leurs clients de leurs intentions d’enregistrement vis-à-vis des substances et des mélanges qu’ils fournissent.

Ces informations permettront d’éviter des problèmes d’enregistrement de substances critiques pour les industriels et donc des problèmes d’approvisionnement tout le long de leur supply-chain.

Identifiez et minimiser les risques de rupture d’approvisionnement de vos matières grâce au suivi des états d’enregistrement proposé par Bassetti Data Provider !