Monthly Archives

avril 2016

Liebherr-Aerospace a choisi BASSETTI DATA PROVIDER, pour mettre à jour ses FDS

By | Blog | No Comments

Liebherr-Aerospace Toulouse SAS conçoit, fabrique et assure la maintenance de systèmes d’air installés dans les avions. Ces systèmes innovants, sont demandés par l’aviation civile et militaire partout dans le monde et sont utilisés dans les avions commerciaux, les avions d’affaires et les hélicoptères.

Le contexte

« Le besoin émane du service EHS (Environnement, Hygiène, Sécurité). Nous avons un grand nombre de produits, et il était difficile de mettre à jour, toutes les données associées à ces produits. L’enregistrement de toutes les FDS (Fiches de Données de Sécurité) associées, et la mise à jour des données contenues dans ces FDS représentaient pour nous une charge de travail très importante sans Valeur Ajoutée. Cependant nous avions besoin des données à jour, car nous avons l’obligation de fournir les FDS aux salariés qui manipulent ces produits. Le volume étant trop important, il était difficile de le faire en interne. »

Pourquoi BASSETTI DATA PROVIDER ?

« Nous travaillions déjà avec BASSETTI sur les matériaux avec TEEXMA® (Base de données matériaux). Ce besoin concernant les FDS s’est fait en parallèle avec l’abonnement des listes REACh. Ce suivi nous permet d’obtenir dans la base, toutes les données associées aux produits telles que les compositions chimiques par exemple. »

Qu’est-ce que le service FDS de BASSETTI DATA PROVIDER vous apporte ?

« Tout d’abord la sécurité d’avoir la dernière révision de la FDS. A chaque fois qu’un produit est enregistré dans la base, BASSETTI DATA PROVIDER vérifie que la FDS est à jour. Par ailleurs, tous les ans, BASSETTI DP fait une mise à jour massive de toutes les FDS, par rapport aux dernières réglementations. Ce service nous permet de gagner du temps, car en plus de bénéficier des FDS au format PDF à jour, des données sont extraites et intégrées dans TEEXMA® telles que la composition chimique par exemple, ce qui nous permet de consulter les informations rapidement directement dans la base. »

Comment se passe la collaboration avec BASSETTI DATA PROVIDER ?

« La collaboration se passe très bien, nous avons un interlocuteur privilégié. Dès que nous avons un nouveau produit, nous lui faisons une demande, et cette personne se charge de mettre à jour les données (FDS) et de les importer dans la base. Nous faisons des points réguliers et travaillons pleinement en collaboration. Par ailleurs, BASSETTI DP nous permet d’avoir une vision intéressante des données mises à jour sur les FDS, car associé à ce service, un fichier Excel est constitué, répertoriant toutes les données et leurs modifications (telle qu’une modification de la composition chimique par exemple). Nous pouvons donc faire une recherche très rapide sur les produits les plus critiques. »

Elise ROBERT, Materials Engineer / Research Technologies and Expertises Group / Liebherr-Aerospace Toulouse SAS

SCHNEIDER ELECTRIC a choisi BASSETTI DATA PROVIDER afin de fournir des déclarations matières

By | Blog | No Comments

La gestion réglementaire des matériaux est une démarche obligatoire pour les industriels. Pour répondre à cette contrainte, Schneider Electric utilise le logiciel TEEXMA® de BASSETTI.

Il y a quelques semaines, l’éditeur BASSETTI avait invité l’un de ses clients à témoigner de l’utilisation de son logiciel destiné à la gestion des données matériaux : TEEXMA®.

Jean-Marc Calandre, directeur Innovation, installé à Boston a ainsi présenté la collecte réglementaire de données matériaux du constructeur. Un travail considérable vu la chaîne logistique de ce groupe international : 50 000 fournisseurs, 250 usines de production disséminées sur 48 pays et une centaine de centres de distribution devant gérer 600 000 références. « L’enjeu est de répondre aux réglementations, en particulier à la conformité RoHS et à l’article 33 de REACh, qui impose des règles d’informations concernant la présence dans les produits commercialisés de substances préoccupantes. Pour y répondre, le groupe a mis en place une démarche matériaux, implémentée sur le groupe au niveau mondial. »

La campagne de collecte des données matériaux a été organisée à partir des années 2007 à 2010 au sein de Schneider Electric. Le nombre de substances visées par les réglementations s’est progressivement accru. Après 2011, la démarche a été organisée avec une approche bottom upau lieu de top down, seule méthode considérée comme fiable par l’industriel pour arriver à suivre les matériaux contenus dans les composants achetés. Une équipe dédiée à la collecte des données a été créée avec BASSETTI comme partenaire logiciel. Les informations recueillies ont été stockée dans une base centralisée de données environnementales. En pratique les données disponibles sur les sites web des fournisseurs et dans les bibliothèques existantes sont complétées par des demandes spécifiques faites auprès des fournisseurs et des partenaires.

L’objectif était d’automatiser le processus. Le volume de données à recueillir est important, avec des délais serrés de délivrance des 03informations aux instances réglementaires, à une fréquence bi-annuelle. Par ailleurs, la croissance externe du groupe Schneider Electric a complexifié le travail du fait de la multiplication des bases des données et des formats. Afin de rendre la démarche davantage cohérente, l’informatique a été adaptée et le process automatisé à partir du format IPC 1752A, en particulier grâce à la solution TEEXMA de BASSETTI. « Malgré la complexité du sujet, nous avons atteint un bon niveau de maturité, se félicite Jean-Marc Calandre. Un des défis réside dans la diversité des approches et des niveaux de compétence. Nous vérifions la qualité des données recueillies par échantillonnage et par niveau de confiance. En interne nous avons établi une quinzaine de critères d’acceptation, dans l’idée d’améliorer la qualité des délivrables. »